fbpx

Comment s’est construite la couverture des Wild West Dragons ?

LA GENÈSE DE LA COUVERTURE:

D’aussi loin que je m’en rappelle, ce choix de composition m’est venu de l’envie de représenter le lien perdu des Cavaliers Ødgans, celui dont j’avais déjà parlé dans les Dragons Oubliés. Comme bien souvent, je n’ai effectué aucun croquis de recherche autour du personnage. J’ai démarré directement ma composition dans photoshop avec juste comme base de départ, une idée et un souvenir. Puis de forme simple en touches détaillées, je suis parti à la rencontre des acteurs de ma scène. Une fois l’esprit bien installé, comme vous pouvez le voir sur le Timelapse, j’ai pris le temps de dessiner tous les détails en noir et blanc avant de reprendre ma couleur et terminer la gouache numérique.

Encrage-Sylphe-WildWest-Dragons-1000px

Ce qui était un peu compliqué dans la réalisation de cette couverture, c’est que l’image devait être utilisée deux fois, comme vous le verrez dans l’album. Une fois avec le logo de la série et une autre fois, elle devait être vue seule, lors de la rencontre de(s) cavalière(s) avec le héros. Donc, j’ai travaillé plus large que prévu en ne sachant pas trop où j’allais couper… ce que je n’aime pas trop car cela rend la composition de l’image plus compliquée surtout qu’on ne sait jamais où elle va s’arrêter. Mais bon, j’ai su trancher !

ImageCompleteCover

À PROPOS DE L’IDÉE DE DÉPART :

Mon seul souvenir de composition vient d’une photo aperçue dans un magazine où une cavalière tribale se tenait fièrement à côté de son cheval. La tête aussi proche du cheval que le visage de ma cavalière l’est de son Dragon. Elle tenait la pose, la main délicatement posée sur le museau de l’animal… enfin je crois, car je n’ai jamais retrouvé cette photo et c’est bien dommage car je crois même que c’est cette image qui m’a donné l’envie de démarrer les Wild West Dragons.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X