fbpx

Les Gardiens de Sonora

À LA DÉCOUVERTE DES ENFANTS DU SABLE ET DU VENT :

Comment décrire cette rencontre autrement qu’en évoquant celle déjà imaginée dans les Steppes de Mongolie car, pour moi, décrire un des Gardiens de Sonora, revient pratiquement à parler de son frère d’Asie Centrale, le Gardien des Songes. En effet, si l’un est associé, dans les chroniques des dragons oubliés, à une peuplade mongole qui porte le nom de Ødgans, les enfants de Sonora  eux, dans la trame des Wild West Dragons, sont toujours associés au peuple apache et comme les deux peuples, apaches et mongoles, sont liés depuis la nuit des temps (taches mongoloïdes, rites chamaniques, et migrations via le détroit de Béring), il en est de même pour les Dragons.

Bien évidemment, tout comme les apaches se sont adaptés aux fortes chaleurs du désert mexicain, les Gardiens de Sonora eux aussi, se sont adaptés à leur environnement. Même s’ils gardent une posture d’aile identique à celle de leur frère mongole, une fière posture qui leur permet de commander au sable et au vent. C’est leur plumage qui diffère. Quand le Dragon de Mongolie possède des plumes souples et légères, les Gardiens de Sonora, eux, ont des plumes pointues et tranchantes comme des lames effilées. Leur corps est recouvert de petites plumes écailleuses à l’aspect reptilien, parfait pour se protéger des brûlures du soleil, contrairement à celui du Gardien des Songes qui, lui, est constitué d’un duvet de plumes chaudes parfaites pour combattre les froides températures du désert mongole. Et pour finir, là où le Dragon des Songes a des symboles scarifiés sur la tête, les Gardiens de Sonora, eux, portent des peintures de guerre à l’image de celles que vous avez déjà pu voir sur la couverture du premier WILD WEST DRAGONS, dans le premier Timelapse que j’ai réalisé au début du projet Tipeee.

C’est cette filiation que j’ai toujours eu en tête quand j’ai effectué mes recherches pour les Dragons de Sonora. Ensuite est venu le temps de la couleur et là, je l’avoue tout net, ce sont les visuels promotionnels de BLADE RUNNER 2049 qui ont guidé mes choix. Après les avoir vus, je n’avais qu’une seule envie, celle de réaliser une image baignée de jaune, d’orange et de noir, afin de bien faire ressortir la chaleur du désert. Mais, malgré tout, cela ne suffisait pas pour marcher aux côtés des enfants du sable et du vent, il me fallait encore trouver des photos de leur environnement. Cela a été assez facile, tellement la toile regorge de pépites pour illustrer ce désert. Ainsi, une fois les dernières pièces de mon puzzle stylistique assemblées, je suis parti à la rencontre des Gardiens de Sonora accompagné, bien évidemment, d’une des mélodies qui avaient bercé mon enfance pendant tant d’années, la Bande Originale du film « LE BON, LA BRUTE ET LE TRUAND ».

Stylisme retenu

StylismeSONORA-01
StylismeSONORA-03
StylismeSONORA-02
StylismeSONORA-04

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X